Une mission de service public en faveur de l’inclusion bancaire 

Grâce à sa mission de service public d’accessibilité bancaire, La Banque Postale garantit aux personnes exclues du système bancaire classique un accès universel à des services bancaires gratuits, simples et indispensables. La mission d'accessibilité bancaire est assurée au travers du livret A.

La Banque Postale a ainsi l’obligation d’ouvrir un livret A « à toute personne qui en fait la demande », selon un principe dit « d’universalité », et d’accepter son ouverture à partir de 1,50 euro et d’autoriser les versements et les retraits à partir de ce même montant. Enfin, elle autorise les titulaires à y domicilier certaines opérations de versement et de prélèvement. À partir de l’observation de leurs comportements et usages, La Banque Postale évalue à 1,3 million*$ le nombre de clients entrant dans le champ de l’accessibilité bancaire.

  • À fin décembre 2023

Un accompagnement de la clientèle en situation de fragilité financière

Outre cette mission d’accessibilité bancaire, La Banque Postale accompagne 1,6 million de clients aux revenus estimés inférieurs au seuil de pauvreté, en situation de surendettement ou d’interdiction bancaire et reconnus comme étant en « situation de fragilité financière » par l’Observatoire de l'inclusion bancaire (O.I.B.).

Le programme relationnel Atout Simplicité

Lancé en septembre 2021, le programme relationnel Atout Simplicité, accompagne nos clients en cas de coup dur, en leur proposant un bouquet d’offres et de services adaptés à leur situation, s’enrichit en 2023 avec des tutoriels de sensibilisation aux écogestes.
En matière d’équipement, 4 univers de besoins sont couverts par le programme afin de répondre aux besoins essentiels des clients en situation de fragilité financière à moindre coût : 

  •  la maîtrise de son budget au quotidien ;
  • la protection à travers nos offres d’assurance habitation et automobile et un accompagnement pour lutter contre la précarité énergétique (collaboration entre L’Appui et la Fondation agir contre l’exclusion) ;
  •  les offres mobile/ internet compétitives de La Poste Mobile ;
  • des solutions de financement adaptées pour les projets de nos clients, notamment pour les personnes exclues du crédit classique.

Depuis février 2022, pour les clients plus autonomes dans leurs usages digitaux, La Banque Postale fait également la promotion de l’application BGV « Budget Grande Vitesse », en partenariat avec Cresus, qui permet une meilleure gestion budgétaire, et une détection des aides sociales auxquelles le client serait éligible.

Dans le prolongement de ses actions en faveur de l’inclusion bancaire par le numérique, La Banque Postale a renouvelé ses partenariats avec trois acteurs : 

  •  la start-up sociale WeTechCare ;
  • les réseaux des PIMMS (Point information médiation multiservices) ;
  • les réseaux de FACE (Fondation agir contre l’exclusion).

L’Appui 

Grâce à un dispositif d’accompagnement complet, les clients en situation de fragilité financière de La Banque Postale disposent d’une offre de services variée allant d’ateliers de formation aux usages bancaires en ligne, à travers son plan d’inclusion bancaire par le numérique, jusqu’à un accompagnement bancaire et budgétaire à distance grâce à un service dédié, L’Appui. Les conseillers du réseau bancaire suivent une formation obligatoire et réglementaire afin d’accompagner au mieux ces clients. Pour faire face au contexte inflationniste et aux demandes de nos clients en constante augmentation, La Banque Postale a ouvert une 2ème plateforme Appui avec 10 collaborateurs supplémentaires, en juillet 2023. L’Appui a vocation à stabiliser la situation financière des clients et leur redonner confiance en l’avenir.

En 2023, l’Appui a étudié près de 1 200 demandes de microcrédits personnels.

Toujours en 2023, les équipes de L’Appui ont été formées par MarketShot, filiale du groupe La Poste, pour accompagner les clients en situation de précarité énergétique : pédagogie auprès du client en cas de dépenses énergétiques trop importantes, éco-gestes pour optimiser les dépenses, orientation vers les fournisseurs les plus accessibles.

Vidéo L'Appui, 10 ans d'accompagnement

L'Appui, 10 ans d'accompagnement

Les chiffres clés de l'Appui

  • 330 000 clients accompagnés par l'Appui depuis 2013

  • Plus de 31 000 appels entrants en 2022

Des solutions d’épargne solidaire accessibles à tous les clients

Le « Service Intérêts Solidaires » proposé par La Banque Postale permet aux possesseurs d’un Livret A, d’un Livret développement durable et solidaire (LDDS) ou d’un Livret d’épargne populaire (LEP) de reverser tout ou partie de leurs intérêts à une association reconnue d’utilité publique. Les dons peuvent être reversés à des associations engagées dans la lutte contre l’exclusion bancaire, membre du club l’Initiative contre l’exclusion bancaire.

Depuis son lancement ce dispositif a permis de mobiliser près d’un million d’euros pour soutenir les projets portés par les structures partenaires. Une campagne de dons LDDSa également lieu chaque année, et permet aux clients détenteurs d'un LDDS de verser tout ou partie du capital détenu sur leur livret aux associations du Club de l'Initiative ainsi qu’à trois associations engagées pour la cause environnementale.

Le Club de L’Initiative contre l’exclusion bancaire 

Le « Club de l’Initiative contre l’exclusion bancaire » a été créé en 2012 sous l’impulsion de La Banque Postale. Composé de 25 membres,il réunit de nombreuses associations qui ont pour but de mieux comprendre les clientèles fragiles.
Ce club a pour ambition de :

  • faire progresser la connaissance réciproque entre les populations en difficulté financière et les acteurs, bancaires et autres, qui interagissent avec elles ;
  • se former ensemble pour élaborer et expérimenter des produits, des services et des pratiques, prenant en compte les attentes effectives de ces clientèles ;
  • promouvoir et défendre, notamment auprès des pouvoirs publics, les solutions les plus pertinentes imaginées collectivement.
Les 25 membres du club "l'initiative contre l'exclusion bancaire".

Les 25 membres du club : ATD Quart Monde, Les Restos du Coeur, Secours Catholique, Emmaüs France, Secours Populaire Français, Armée du Salut, UNCCAS, FACE, Solidarités Nouvelles Logement, Creasol, Habitat et Humanisme, Cresus, Crédit municipal de Paris, Croix-rouge française, WeTechCare, Adie, Pimms médiation, Fastt, SoliHa, Banques alimentaires, France Active, UNAF, UNML, Les Petits Frères des Pauvres, Solidarités Nouvelles face au Chômage.

Ouvert, ce club accueille tous les autres acteurs des mondes social, associatif et bancaire, qui, se reconnaissent dans ces objectifs et souhaitent développer de nouvelles initiatives contre l’exclusion bancaire et financière.

Découvrez le témoignage de certaines associations membres qui font le point en vidéo sur ces années d’engagement

Vidéo : Jean-François Maruszyczak présente Emmaüs France

Vidéo : Jean-Louis Kiehl présente CRESUS

 

Vidéo : Laurence Drake présente la FACE, Fondation Agir contre l'exclusion

Frédéric Lavenir présente l’Adie, l'association pour le droit à l'initiative économique

Vidéo : Vanessa Ly, directrice des clientèles vulnérablesde La Banque Postale

Point conseil budget (PCB)

Les difficultés financières peuvent toucher tout le monde. Que l’on soit salarié, en recherche d’emploi ou étudiant, nous pouvons tous à un moment, nous retrouver avec des fins de mois difficiles. Les crédits à la consommation s’accumulent, les aides et allocations auxquelles vous avez droit ne sont pas toutes perçues, les dossiers et les courriers sont difficiles à remplir… Les situations sont nombreuses, il est alors parfois utile d’être conseillé.

Partout en France, les Points conseil budget (PCB), dispostif labellisé, accueillent et proposent des conseils gratuits, confidentiels et personnalisés pour les personnes qui rencontrent des problèmes avec leur budget. Les objectifs des PCB sont de prévenir le surendettement et de favoriser l’éducation budgétaire. 500 PCB ont déjà été labellisés !

Lors d’un premier rendez-vous, le conseiller regarde avec le demandeur sa situation financière. Cela permet de faire un premier bilan. Par la suite, des actions sont mises en place pour améliorer la maîtrise du budget. Par exemple, faire une demande d’étalement de crédit, rédiger un courrier pour les banques ou solliciter des aides de l’État. 

De plus, le conseiller du PCB propose des outils qui facilitent la gestion des dépenses au quotidien. Toujours simples, ces outils sont adaptés aux situations de chacune et de chacun. Ils aident à mieux comprendre ses dépenses pour mieux gérer son budget. Le Point Conseil Budget permet d’aborder tous les points de la vie financière simplement.

Pour aller plus loin