La Banque Postale publie son deuxième rapport de mission

Le 23 février 2022, La Banque Postale a adopté la qualité de société à mission, modifiant ainsi ses statuts et réaffirmant sa volonté de faire de la transition juste, le fil rouge de sa gouvernance et un levier de sa performance. Elle a ainsi désigné un comité de mission, aux profils riches et diversifiés, qui s’assure du suivi des engagements de La Banque Postale pour transformer son modèle de bancassureur. Dans ce deuxième rapport de mission, ses membres présentent les objectifs ainsi que les indicateurs qui permettent de suivre leur bonne réalisation. Ils présentent également l’avancée des différents groupes de travail.

  • #RSE
Lecture 2 min

Depuis deux ans, La Banque Postale fait vivre sa mission à travers trois objectifs sociaux et environnementaux devenus des leviers clés de décisions stratégiques : transformer son modèle de bancassurance par la culture de l’impact environnemental, social et territorial ; développer et promouvoir, dans son offre de bancassurance, des produits et services répondant aux enjeux environnementaux, sociaux et territoriaux ; faire progresser les meilleurs standards et les pratiques réglementaires de la bancassurance par l’exemple de son action. 

14 indicateurs fiabilisés et une intégration progressive des filiales de La Banque Postale 

Pour s’assurer de l’atteinte des objectifs de la mission, La Banque Postale a présenté, dans son premier rapport, ses 14 indicateurs les plus opérationnels. En 2023, chaque indicateur a fait l’objet d’un chantier, permettant de s’accorder sur une définition et une consolidation d’un périmètre comprenant les filiales et le Réseau La Poste.

Après un premier bilan très positif de l’Organisme Tiers Indépendant (OTI) sur l’exercice 2022, le comité de mission a pu fiabiliser et faire progresser ses indicateurs. Sur l’exercice 2023, l’OTI a renouvelé sa conclusion positive.

Les 14 indicateurs que nous avons formalisés en devenant entreprise à mission il y a maintenant plus de deux ans nous aident à mesurer les progrès sur les trois grands objectifs sociaux et environnementaux guidant notre action. Et nous accumulons déjà des preuves significatives.

Adrienne Horel-Pagès — Directrice de l’engagement citoyen de La Banque Postale

Approfondir la stratégie d’engagement citoyen grâce aux groupes de travail  

En plus de suivre l’exécution de la mission, le comité de mission se réunit plusieurs fois dans l’année en groupes de travail pour approfondir la stratégie d’engagement citoyen de La Banque Postale, mais aussi pour challenger les indicateurs.

Avec les différents métiers, le comité de mission échange ainsi sur plusieurs enjeux clés de sa stratégie : embarquer les collaborateurs, innover sur les enjeux sociaux, mettre en œuvre des textes réglementaires, et participer au développement des offres à impact de La Banque Postale.

En 2024, l’enjeu pour La Banque Postale est de trouver le bon équilibre entre la performance financière et extra-financière pour permettre à l’entreprise de mener à bien sa mission, et de démontrer son engagement concret envers toutes ses parties-prenantes.

La Banque Postale doit préserver les marges de manœuvre qui lui permettent de poursuivre sa mission. Tout l’enjeu est de viser à la fois la performance financière et de contribuer positivement à la société, en ayant bien conscience que ces deux objectifs sont indissociables.

Stéphane Dedeyan — Président du directoire de La Banque Postale