Adrienne Horel-Pagès : « : La Banque Postale est classée première banque mondiale en matière de RSE par l’agence Vigeo Eiris »

A l’occasion de sa revue intermédiaire annuelle rendue publique fin 2020, l’agence de notation Vigeo Eris avait relevé de 2 points la note attribuée à La Banque Postale pour la porter à 71 sur 100. En juin 2021, dans son rapport final d’évaluation, elle a attribué une note finale de 75 sur 100, soit 4 points supplémentaires. Explications d’Adrienne Horel-Pagès, directrice de l’engagement citoyen de La Banque Postale.

  • #RSE
Lecture 2 min

« Nous sommes très fiers de ces résultats qui permettent au groupe, à la fois de maintenir sa place de première banque mondiale en matière de performance extra-financière et d’occuper la deuxième place mondiale sur les plus de 5 000 entreprises notées par Vigeo Eiris, tous secteurs économiques confondus. Ces résultats viennent reconnaître les efforts mis en œuvre par le Groupe pour instaurer une politique RSE au bénéfice de toutes ses parties prenantes.

 Au fil de ses quinze ans d’existence, La Banque Postale a déployé une politique de responsabilité sociétale qui fonde son identité de banque citoyenne, unique sur le marché. Fidèle à ses valeurs citoyennes, elle renouvelle, dans le cadre du nouveau plan stratégique 2030, son engagement au service d’une transition juste, c’est-à-dire une transition environnementale socialement acceptable pour tous.

Cette ambition, qui s’articule autour des trois piliers du plan stratégique, est désormais portée par la direction de l’engagement citoyen, créée en mars 2021 et rattachée au président du directoire de La Banque Postale.

Adrienne Horel-Pagès, directrice de l'engagement citoyen de La Banque Postale

A l’égard de ses clients,  La Banque Postale s’engage à proposer une solution innovante et différenciantes dédiée à la transition juste. J’en veux pour preuve nos offres telles que le crédit à impact ou les prêts verts. En parallèle, la Banque impulsera une transformation de notre métier en démocratisant la finance à impact et la transparence de nos offres. Cet engagement implique la création d’un indicateur de mesure des impacts environnementaux, sociaux et territoriaux.

Pour les citoyens, notre rôle est de contribuer à faire progresser les meilleurs standards en matière de responsabilité sociétale.  En effet, La Banque Postale est engagée depuis 2017 dans l’initiative Science-Based Target qui vise à certifier une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre directes et indirectes, compatible avec les objectifs de l’Accord de Paris. Elle présentera, dans les prochains mois, la trajectoire de réduction de l’empreinte carbone de ses portefeuilles qui soutiendra son engagement de zéro émission nette à horizon 2040.

Enfin, les collaborateurs sont étroitement associés à notre priorité : se positionner comme la banque de la transition. 20 000 collaborateurs ont ainsi été mobilisés autour d’une démarche participative leur permettant de proposer des idées et de voter pour des initiatives concrètes d’actions citoyennes internes à l’entreprise.

Enfin, cette ambition renouvelée est exprimée dans notre nouvelle raison d’être qui sera révélée aux « Dialogues de l’économie citoyenne ». Je vous invite à participer à cet événement de dimension internationale qui se tiendra le 29 juin 2021 dans un format 100 % digital ».