L'Inspection générale

PRÉSENTATION

Les témoignages des collaborateurs

Plongez dans les coulisses de l’Inspection Générale de La Banque Postale en suivant Sébastien, directeur de pôle d’audit et Charlène, inspecteur junior. Si vous aspirez à travailler dans le domaine de l’audit, n’hésitez plus et concrétisez votre projet de rejoindre une banque qui a vocation à « devenir la grande banque assurance française de demain ».

La Banque Postale, jeune banque créée en 2006, place le client au cœur de sa stratégie. Christophe Van de Walle, Inspecteur Général, présente la place et le rôle que joue sa Direction dans l’entreprise.

Extrait de l’article de la revue « Monde des Grandes Écoles et Université »

La Banque Postale : Banque et Citoyenne

En seulement 12 ans d’existence, La Banque Postale, a su s’imposer sur le secteur bancaire en proposant une gamme complète de produits et de services qui facilite le quotidien de ses clients et les accompagne dans leurs projets, des clientèles les plus modestes aux clients patrimoniaux…elle s’est développée pour devenir en peu de temps leader dans le financement du secteur public local, acteur clé auprès des particuliers et en fort développement pour les pros, les entreprises ainsi qu’en gestion d’actif et en assurance…ses valeurs : accessibilité, utilité, simplicité, proximité, confiance et transparence. Des valeurs qui font la fierté de ses collaborateurs et qui s’inscrivent dans chacune de leurs actions.

Un nouveau souffle pour l’Inspection Générale
En 2014, Christophe Van De Walle se voit proposer le poste d’Inspecteur Général, il accepte avec enthousiasme : « Cette opportunité m’offrait la possibilité d’avoir une vision globale de la Banque. ». Christophe Van de Walle nourrit quatre ambitions pour l’Inspection Générale. Réassurer les dirigeants sur la maîtrise des risques et s’assurer de la conformité des opérations. Apprécier l’efficacité opérationnelle de l’entreprise et évaluer son fonctionnement pour garantir un service client de qualité. Enfin, faire de l’IG un vivier interne de talents, formant les cadres stratégiques de demain.

« L’Inspection Générale de La Banque Postale : un tremplin pour votre carrière ! »

Une mission : l’audit interne de La Banque Postale
Composée de trois pôles – Banque / Assurance, Risques Modélisés et Systèmes d’Information – l’Inspection Générale prend en charge le contrôle périodique du Groupe. La Direction est composée de 100 collaborateurs, dont 7 Directeurs d’audit, 17 Chefs de mission, 29 Inspecteurs confirmés et 28 Inspecteurs. Elle réalise 60 missions par an... L’une va consister à analyser le projet de dématérialisation des flux papier, pour savoir s’il est conforme, s’il génère une économie et si les processus peuvent être améliorés. L’autre va s’attacher aux différentes phases de l’élaboration d’un crédit : conception de l’offre, commercialisation, instruction, gestion, recouvrement… Parfois enfin, notre expertise vient appuyer l’élaboration des projets stratégiques de la banque ou sécuriser le Groupe après une acquisition. Comment se répartissent les tâches ? Quels en sont les risques ? Les normes adoptent-elles une orientation client ?

Quelle que soit la mission, l’équipe se documente sur l’existant, mène des entretiens avec les personnes du service audité et définit une approche d’audit basée sur une cartographie des risques, afin d’établir un diagnostic de la situation. « C’est un sacré challenge : vous êtes sur un secteur que vous ne connaissez pas et face à des experts. Cela implique du bon sens, de la rigueur, du pragmatisme et beaucoup d’humilité » précise Christophe Van de Walle. L’intérêt réside dans le regard externe et indépendant que portent les Inspecteurs sur les modes de fonctionnement. Une fois le diagnostic rendu, c’est à l’audité lui-même d’établir un plan d’action correctif, que l’IG va suivre.

Un accélérateur de carrière
Christophe Van de Walle décrit l’Inspection Générale comme un point de passage privilégié pour booster sa carrière. En effet, un passage de 3 à 6 ans à l’IG permet d’acquérir une connaissance de la Banque dans sa globalité, mais aussi une méthode, une rigueur et des compétences comportementales recherchées par tous les recruteurs. Au-delà de l’apprentissage sur le terrain, les Inspecteurs bénéficient d’un parcours de formation sur mesure de 25 jours chaque année.

Un autre atout : la Direction est rattachée directement au Président du Directoire. Ce positionnement, indispensable à l’indépendance nécessaire au bon exercice du métier, permet aux Inspecteurs de connaître et d’être connus des plus hautes instances de la Banque. Cette position renforce leur visibilité et multiplie les opportunités pour leur carrière. « Une fois qu’un jeune est entré dans mon équipe, il est de mon devoir de le former, de l’aider à donner le meilleur de lui-même. A la fin d’un parcours réussi à l’IG, je m’engage à ce qu’il ait une bonne place dans le Groupe, sans trop de souci d’ailleurs, l’évolution se faisant bien souvent naturellement », déclare Christophe Van de Walle.

En moyenne 20 recrutements par an !
De ce fonctionnement, il résulte que chaque année environ 20 collaborateurs quittent le navire IG vers d’autres horizons, sur tout type de métier au sein du Groupe, tandis qu’une vingtaine de nouveaux venus arrivent pour les remplacer. Par ailleurs, le Groupe étant en croissance, l’IG recherche des spécialistes...

Afin d’optimiser le processus de recrutement, l’Inspection Générale a mis en place un concours d’entrée. Tous les nouveaux Inspecteurs suivent un parcours d’intégration complet. Composé de plusieurs étapes de sélection, le concours est également un moyen pour les heureux élus d’arriver en terrain connu, d’avoir déjà rencontré une partie de l’équipe. « Les profils que nous recherchons correspondent aux trois pôles : des diplômés d’écoles de commerce, des ingénieurs et des universitaires. Plus qu’un profil précis, nous avons besoin de têtes bien faites, capables de polyvalence et d’adaptabilité, et extrêmement motivés », conclut Christophe Van de Walle.

Le concours de l’Inspection Générale
Les postulants sélectionnés après avoir déposé leur CV sont ensuite convoqués au siège du Groupe à Paris. Après une présentation du Groupe et de l’IG, les candidats répondent à un questionnaire de motivation, ainsi qu’à un QCM composé de questions de culture générale sur le secteur bancaire et de questions plus techniques en fonction de leur spécialité. Suit une épreuve orale, consistant en une mise en situation, comme si vous étiez déjà Inspecteur.

Vous aurez à produire une note de synthèse et à la présenter devant un jury. Enfin, les derniers élus passent 1 entretien avec un responsable RH, et un Directeur de l’IG. A la clé, l’intégration de l’Inspection Générale, après de nombreuses épreuves, certes, mais avec une connaissance du métier et des équipes, ainsi que la perspective d’une carrière prometteuse !

« La Voix de l’IG »

Plongez dans les coulisses de l’Inspection Générale de La Banque Postale en suivant Simon, Inspecteur, guidé par la Voix de l’IG ! Loin des clichés qui entourent le métier d’Inspecteur, cette vidéo de 3 minutes vous emmène au cœur du quotidien de Simon et de ses collègues. Mission d’audit, ambiance d’équipe et bonne humeur… On vous dit tout !

Le rôle de l’Inspection générale

  • Sécuriser la Direction générale sur la maîtrise des risques, la régularité et la conformité des opérations au sein de l’entreprise.
  • Apprécier l’efficacité opérationnelle et la productivité de l’entreprise au regard de ses objectifs.
  • Evaluer les dispositifs mis en place pour assurer un service client de qualité et en progression continue.
  • Faire de l’IG un pôle d’excellence formant ses cadres à prendre des postes à responsabilité au sein du Groupe.

Notre métier

Sur tout le périmètre des activités bancaires du Groupe, l’Inspection générale réalise des audits :

  • Transversaux ou ciblés sur des processus (processus Crédit, processus Assurance, Gestion de bilan, Gestion des Ressources Humaines…)   
  • De grands projets de transformation, réglementaires, SI ou commerciaux (Bâle III Modèles internes, Management Commercial Unique…)
  • Post acquisitions (BPE, SOFIAP…)

Pour cela, les équipes définissent périmètres, objectifs et cartographie des risques. Ils s’entretiennent avec les audités et effectuent des tests. Ils rédigent ensuite les rapports et émettent des constats sur les activités auditées.

Découvrez le déroulement d’une mission d’audit de l’Inspection Générale et le rôle de chacun de ses acteurs