La Banque Postale rejoint le comité de pilotage de l’Alliance bancaire zéro émission nette

Depuis le 27 juillet, La Banque Postale siège au comité de pilotage (Steering group) au sein de l’Alliance bancaire zéro émission nette pour représenter l’Europe. Elle est la seule banque française à contribuer à cette nouvelle gouvernance.

Lecture 2 min

En avril dernier, La Banque Postale a signé la lettre d’engagement de l’Alliance bancaire zéro émission nette, portée par l’UNEP FI (United Nations Environment Program Finance Initiative) dont l’ambition est d’atteindre zéro émission nette au plus tard en 2050. Cette initiative internationale, qui regroupe 53 banques de 27 pays, illustre l’engagement du secteur bancaire en faveur de la décarbonation.  

Le comité de pilotage se compose de 12 membres acteurs du système bancaire répartis par zones géographiques. Il définira notamment les orientations stratégiques de l’Alliance pour contribuer à limiter la hausse des températures de 1,5°C maximum en 2100. Il veillera également à ce que les banques signataires respectent leurs engagements. A quelques mois de la Conférence de Glasgow de 2021 sur les changements climatiques, cette nouvelle gouvernance vise à accélérer la transition vers une économie bas carbone.

Après avoir atteint en 2018 la neutralité carbone sur son périmètre opérationnel, La Banque Postale a annoncé également un objectif de zéro émission nette à l'horizon de 2040 - soit 10 ans avant la date limite fixée par l'Accord de Paris - sur l’ensemble de ses activités bancaires. Ses filiales sont également engagées dans une politique de décarbonation. En 2019, CNP Assurances a rejoint « la Net-Zero Asset Owner Alliance » et s’engage sur la neutralité carbone de son portefeuille d’investissements d’ici 2050. De son côté, La Banque Postale Asset Management (LBP AM), sa filiale en gestion d’actifs, a rejoint en mars dernier la « Net Zero Asset Managers initiative ». En 2021, CNP Assurances et LBP AM ont co-signé la déclaration d’engagement responsable « Investors for a Just Transition ».

La Banque Postale est également mobilisée dans l’initiative « Science-Based Target » depuis 2017, qui vise à définir une trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre compatible avec les objectifs de l’Accord de Paris.