La Banque Postale, 1ère banque française pour sa performance extra-financière

01 MARS 2017

En février 2017, l’agence de notation extra-financière allemande Oekom Research a procédé à une mise à jour partielle de l’évaluation de la performance en matière de RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) de La Banque Postale.
Au terme de cet exercice, La Banque Postale se place en tête des banques françaises pour la troisième année consécutive et arrive troisième du panel des 375 banques internationales évaluées. Elle confirme ainsi sa place de référent international en matière de politique de Responsabilité Sociétale de l’Entreprise (RSE).

Oekom a commenté la note de La Banque Postale, en soulignant :

Ses points forts :

  • Sa politique en matière de marketing responsable et la transparence de ses contrats.
  • Son approche responsable visant à donner l'accès à tous aux services financiers.
  • Ses programmes permettant de proposer des services financiers à fort valeur ajoutée sociale.
  • La façon dont elle prend en compte les critères extra-financiers dans la gestion d'actifs.

Ses avancées par rapport au précédent rapport avec :

  • La refonte de son approche ISR
  • La mesure du niveau d’exposition au risque climatique des portefeuilles de la DOF
  • La maitrise de son empreinte environnementale directe

La note obtenue (C+) permet à La Banque Postale d’obtenir le statut « Prime », c’est-à-dire de figurer parmi les entreprises éligibles à intégrer les fonds d'investissement socialement responsable (ISR). Les investisseurs institutionnels, soucieux de la performance extra-financière des entreprises dans lesquels ils investissent, verront ainsi figurer La Banque Postale parmi les valeurs les mieux notées.