La Banque Postale, première banque française à lancer l’authentification biométrique par la voix

29 FÉVRIER 2016

Elle y travaillait depuis 2012 et vient de décrocher l’accord de la CNIL ! La Banque Postale est la première banque française à obtenir l’aval de la CNIL pour lancer dès l’été 2016 auprès de tous ses clients une innovation majeure : l’authentification vocale pour le paiement à distance. Cette innovation repose sur la biométrie par la voix, renforce la sécurité des paiements, tout en facilitant et en simplifiant les usages des clients.

Pour accompagner l’évolution des nouveaux usages des clients, notamment l’essor du commerce en ligne, La Banque Postale lance Talk to Pay dès l’été 2016 pour tous ses clients. Une innovation majeure qui renforce la sécurité des paiements, tout en facilitant et en simplifiant les usages des clients autour d’une idée simple : la voix devient le mot de passe pour sécuriser tous les achats en ligne.

Un écosystème d’innovation « à la française »

L’accord de la CNIL consacre plusieurs années de travaux communs sur l’usage de la biométrie vocale en tant que moyen d’authentification pour effectuer les paiements à distance.

Pour proposer la première solution d’authentification biométrique du secteur, La Banque Postale s’est appuyée sur un écosystème d’innovation « à la française ». Elle travaille depuis 2012, en étroite collaboration avec la société Talk to Pay, start-up labellisée par le pôle Finance innovation. Filiale de PW Consultants, Talk To Pay a développé sa solution fondée sur la reconnaissance vocale, en partenariat avec l’Institut Mines Telecom.

La Banque Postale avait obtenu un premier accord de la CNIL pour débuter une phase d’expérimentation auprès de 650 collaborateurs et clients membres de son LAB Client. Cette première étape a validé la fiabilité de la technologie biométrique et l’intérêt porté à ce service de paiement par les utilisateurs.

Merci aux 300 collaborateurs et aux 300 clients, membres de notre Lab clients, qui ont participé aux tests permettant d'aboutir à cette belle réussite !

Talk To Pay comment ça marche ?

Lors d’un paiement à distance, le client reçoit un appel automatique sur son téléphone mobile, prononce une phrase d’authentification et déclenche le remplissage automatique du formulaire de paiement par carte bancaire en générant un cryptogramme aléatoire. En plus d’apporter un niveau de sécurité élevé en matière de paiements à distance, Talk to Pay présente l’avantage d’offrir un parcours d’achat optimisé et de fonctionner sur la totalité des sites marchands.

Une solution intégrée au sein du portefeuille électronique Mes Paiements

La solution Talk to Pay vient compléter le nouveau service de paiement sécurisé de La Banque Postale baptisé LBP Pay.

A l’issue du pilote mené depuis 2013, et en cohérence avec sa stratégie de développement de solutions de paiement innovantes, La Banque Postale a pris la décision d’intégrer le nouveau service LBP Pay au Portefeuille Mes Paiements, qui contient déjà les solutions PayLib et 3D Secure.

Le portefeuille Mes Paiements simplifie l’accès aux différents services de paiement qu’il regroupe via l’usage d’un code à 5 chiffres à saisir dans l’application mobile dédiée. Ainsi, que le client règle son achat en ligne avec la solution de paiement Paylib, effectue un paiement sécurisé par le dispositif 3D-Secure ou, désormais, génère un cryptogramme dynamique avec LBP Pay, la cinématique d’authentification est la même pour toutes ses opérations de paiement. Si le client n’utilise pas l’application Mes Paiements, il sécurise ses opérations par la saisie d’un code à usage unique transmis par SMS sur son téléphone mobile.

LBP Pay complétera dès l’été 2016 les services déjà disponibles dans le portefeuille électronique Mes paiements.