La Banque Postale et le Groupe BPCE s’engagent dans la rationalisation de leurs liens capitalistiques et le renforcement de leurs partenariats industriels

La Banque Postale, groupe bancaire public, et le Groupe BPCE projettent de rationaliser et de simplifier l’ensemble de leurs partenariats capitalistiques et industriels. A l’initiative de La Banque Postale, ils ont à cet effet signé un protocole d’accord sous réserve de l’obtention des autorisations nécessaires par les autorités de régulation compétentes selon le cas en matière d’assurance ou de gestion d’actifs ou en contrôle des concentrations et qui doit préalablement faire l’objet des procédures d’information et de consultation des instances représentatives du personnel.

  • #Groupe
Lecture 2 min

Dans ce cadre, La Banque Postale et le Groupe BPCE concluraient un accord portant notamment sur la cession par le Groupe BPCE de la totalité de sa participation de 16,1 % dans CNP Assurances à La Banque Postale pour un prix de 21,90 euros par action CNP Assurances (dividende attaché), ce qui porterait la participation de La Banque Postale à 78,9% (en tenant compte de la fusion par absorption préalable de SF2 par La Banque Postale).

La Banque Postale annonce son projet d’acquérir les 21,1 % du capital de CNP Assurances qu’il ne détiendrait pas à l’issue de l’acquisition du bloc de 16,1 % de BPCE en déposant une offre publique d’achat simplifiée pour les actionnaires minoritaires auprès de l’Autorité des marchés financiers.

La Banque Postale et BPCE sont également entrés en négociations exclusives avec pour projet de simplifier leurs relations actionnariales. Dans ce cadre, le Groupe BPCE, à travers Natixis Investment Managers (filiale à 100 % de Natixis), pourrait acquérir des participations minoritaires détenues par La Banque Postale dans Ostrum (45 %) et AEW Europe (40 %), en vue de détenir 100 % du capital de ces sociétés de gestion.

Les deux groupes ont par ailleurs convenu qu’ils renforceraient et prolongeraient leurs partenariats industriels.

Sur le plan industriel et commercial, tant pour les activités d’assurance que pour celles de gestion d’actifs, les deux groupes ont pour projet de poursuivre leurs relations contractuelles actuelles au bénéfice des clients des deux groupes. Ce renforcement des partenariats industriels se traduirait notamment par une prolongation de l’ensemble des accords de distribution et de gestion jusqu’en 2030.

Dans le cadre des opérations envisagées, BPCE et La Banque Postale souhaitent par ailleurs initier des discussions avec CNP Assurances avec pour projet de prolonger le partenariat industriel en épargne et prévoyance, actuellement en vigueur jusqu’en 2030, qui serait porté jusqu’en 2035.

Actualités associées