Maud Vimeux : « Nous avons l’ambition de renforcer l’égalité entre les hommes et les femmes, même si La Banque Postale est déjà très bien placée avec un indice de 97/100 »

La Banque Postale réaffirme ses engagements en faveur de l’égalité professionnelle et de la diversité, avec un nouvel accord social entré en vigueur fin 2020. Etendu au périmètre La Banque Postale et LBP Leasing & Factoring, il est porteur de nouveaux engagements, notamment en faveur de l’égalité professionnelle hommes/femmes et de la coparentalité. En juin dernier, La Banque Postale avait déjà signé un nouvel accord social sur l’emploi des personnes en situation de handicap. Explications de Maud Vimeux, directrice des ressources humaines de La Banque Postale et du Réseau La Poste.

  • #RSE
Lecture 2 min

« L’égalité professionnelle et la diversité sont deux piliers de notre politique RH. Nous favorisons l’inclusion et luttons contre toutes discriminations. C’est ainsi que nous avons signé en 2020, un nouvel accord social de 3 ans portant sur la Diversité et l’Egalité professionnelle. 

Cet accord vise à renforcer l’égalité professionnelle hommes/femmes. Il favorisera la progression des femmes dans l’entreprise, avec une volonté de faire converger la parité à tous les niveaux de l’entreprise. En 2019, les femmes représentaient, au sein de La Banque Postale, 52% de son effectif global. 

Maud Vimeux, directrice des ressources humaines de La Banque Postale et du Réseau La Poste.

Maud Vimeux, directrice des ressources humaines de La Banque Postale et du Réseau La Poste.

Je tiens à rappeler que l’index de l’égalité entre les hommes et les femmes de La Banque Postale est de 97/100, plaçant La Banque Postale parmi les meilleures entreprises françaises. Nous nous engageons notamment à accompagner nos futures dirigeantes avec des actions de formation et de parrainage. Notre objectif est d’atteindre la parité dans les instances dirigeantes de l’entreprise.

L’accord favorisera également l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, enjeu majeur de la qualité de vie au travail. Cette préoccupation concerne plus particulièrement les parents. En complément du congé paternité légal de 11 jours, nous proposons un congé « co-parent » de 3 semaines calendaires à prendre avant ou après la naissance de l’enfant. Le bénéfice de nos dispositifs liés à la parentalité est étendu à tous les couples : mariés, pacsés et concubins, de sexe différent ou de même sexe.

La Banque Postale continue ainsi de mettre en œuvre des actions pour favoriser l’égalité professionnelle. Je considère que la diversité et l’égalité professionnelle ne sont pas seulement  des éléments de politique sociale : ce sont des outils de performance économique et des facteurs de cohésion sociale ».