La Banque Postale adopte les « Principes de l’Équateur »

15 OCTOBRE 2019

La Banque Postale adopte les « Principes de l’Équateur », un référentiel international de gestion des risques sociaux et environnementaux dans le financement de projets. Banque citoyenne, La Banque Postale confirme son engagement en faveur d’une finance responsable.

Les « Principes de l'Équateur »  impliquent la prise en compte des critères sociaux, sociétaux et environnementaux dans le financement de tout projet supérieur à 10 millions de dollars, quel que soit le secteur.

La Banque de Financement et d’Investissement de La Banque Postale accorde déjà la plus grande attention à l’impact social et environnemental de son activité. Ainsi, sa « Charte de financement et d’investissement responsable » proscrit les secteurs du charbon et des énergies fossiles non conventionnelles : dans le secteur de l’énergie, elle ne finance que des projets d’énergies renouvelables.

L’adoption des principes de l’Équateur marque une étape supplémentaire dans la gestion rigoureuse des risques sociaux et environnementaux et confirme l’engagement de La Banque Postale en faveur d’une finance responsable. En 2018, la banque a atteint la neutralité carbone sur tout son périmètre opérationnel. Dans la gestion d’actifs, sa filiale La Banque Postale Asset Management a prévu de passer l’ensemble de ses encours en gestion ISR en 2020.

Signataire des « Principles for Responsible Investment » en 2006, des « Principles for Sustainable Insurance » en 2012 et des « Principles for Responsible Banking » en 2019, La Banque Postale s’affirme résolument comme une banque citoyenne.