Les engagements de La Banque Postale envers la société et les territoires

Ancrée au cœur des territoires, grâce aux 17 000 points de contact du Réseau La Poste et 1000 chargés d’affaires répartis dans 43 centres d’affaires, La Banque Postale privilégie la proximité et une relation de confiance avec ses différents clients, particuliers et personnes morales, notamment les acteurs publics locaux et les entreprises.

Avec l’appui du Réseau La Poste, La Banque Postale ancrée dans les territoires

Avec son nouveau plan stratégique, La Banque Postale entame une nouvelle étape de son développement en s’appuyant notamment sur une marque forte reflétant son identité citoyenne et une base de plus de 20 millions de clients.

En 2019, pour la troisième année consécutive, La Banque Postale reste la première banque en matière de financement du secteur public local avec 15,7 milliards d’euros de financement octroyés à plus de 3 000 organismes territoriaux, collectivités, bailleurs sociaux, entreprises publiques locales, établissements de santé.

Soucieuse de favoriser l’accès de tous aux services publics, La Poste héberge 501 des 1000 maisons de services au public créées à travers la France. Celles-ci permettent d’offrir, dans un même lieu, les services de La Poste et l’accès aux services en ligne de partenaires (Pôle Emploi, Assurance Maladie, CAF, assurance retraite, MSA et GRDF). Dans un monde de plus en plus connecté, la présence d’un réseau physique et humain est un atout. De plus, Le Groupe s’est engagé en faveur de l’inclusion numérique de ses clients avec 300 bureaux de poste dédiés.

Par ailleurs, La Banque Postale, partenaire actif auprès de 340 000 clients personnes morales, dont 100 000 clients artisans, commerçants et professions libérales, s’est associée au programme lancé par la Commission européenne « Garantie France Num sur les prêts bancaires » dont la garantie est gérée par Bpifrance. La Banque Postale demeure mobilisée pour permettre l’accélération de la transformation numérique devenue essentielle. Jusqu’en 2023, La Banque Postale mettra à disposition une enveloppe de 15M€ pour les clients de la banque sous forme de prêts « transition numérique » pour des financements matériels et immatériels permettant d’apporter une amélioration significative à l’activité de l’entreprise.

Premier prêteur bancaire des collectivités locales et des acteurs de santé 

La Banque Postale est le premier prêteur bancaire des collectivités locales et des hôpitaux publics. Elle leur a apporté un soutien financier sans faille pendant la crise sanitaire : 5,7 milliards d’euros de crédits ont été accordés aux hôpitaux publics et aux collectivités locales. Afin de faire face aux besoins immédiats de trésorerie, une enveloppe de 600 millions d’euros de prêts à taux zéro a été également débloquée. 

Coup de pouce à la relance

La Banque Postale accompagne le département de l’Allier dans son plan de relance de l’économie locale. Une équipe dédiée assure un traitement accéléré des demandes de financement avec un seuil d’emprunt exceptionnellement réduit, notamment pour les communes de moins de 5 000 habitants.


Fortement consciente de l’importance des enjeux environnementaux pour les collectivités locales, La Banque Postale a décidé de lancer les prêts verts en juin 2019. Ils sont destinés à financer des projets à fort impact environnemental, de la valorisation des déchets, à la rénovation énergétique des bâtiments publics en passant par la production d’énergie renouvelable et la mobilité écologique (transports propres). Leur montant minimum de 500 000 € permet aux communes de toutes tailles d’accéder à la finance verte. Le « prêt vert » est refinancé par des obligations « vertes » (green bonds) émises par le groupe SFIL. Depuis 2019, plus d’un milliard d’euros de prêts verts a contribué à financer plus de 250 projets de collectivités locales. Depuis 2020, cette offre est également proposée aux hôpitaux et aux acteurs de la santé.

Enfin, le contexte sanitaire et économique a mis en exergue le rôle essentiel de La Banque Postale et de sa filiale Domiserve auprès des Conseils généraux, dans la mise en œuvre de leurs actions sociales via les Cesu (chèque emploi service universel). Domiserve émet plus 255 M€ de Cesu par an. L’an dernier, elle a inauguré deux services particulièrement bienvenus : la livraison à domicile des « courses alimentaires » pour les personnes éloignées des commerces et l’aide à domicile de malades en « sortie d’hospitalisation ». Les Cesu permettent aussi aux départements de soutenir leurs administrés avec le versement de l’allocation personnalisée d’autonomie ou de la prestation de compensation du handicap. En avril 2021, Domiserve a acquis Hippocad. Cette société offre aux collectivités locales et aux prestataires de services des solutions de télégestion des aides pour le maintien à domicile.

Secteur public local

Avec son plan stratégique, La Banque Postale a pour ambition de conforter sa position de leader du financement de secteur public local, en partenariat avec la SFIL. Objectif : 30 % de part de marché à 2025.

Partenaire historique des bailleurs sociaux 

La Banque Postale qui est la banque de 7 bailleurs sociaux HLM sur 10 continue d’accompagner ses clients bailleurs dans le développement du logement social, la rénovation et la réhabilitation du bâti. Consciente des enjeux climatiques, La Banque Postale a mis en place en 2019, un service de diagnostic de performances énergétiques des bâtiments. En 2020, elle a étendu son offre de prêt vert aux bailleurs sociaux. Afin de s’adapter également aux nouvelles contraintes sanitaires, la Banque a aidé les bailleurs sociaux dans la dématérialisation du paiement des loyers avec notamment sa solution de paiement à distance Scellius.

Accompagner le développement de 340 000 entreprises, TPE et professionnels

Banque de 50 % des sociétés du CAC 40 et du SBF- 120 , La Banque Postale continue de renforcer son attractivité auprès d’un grand nombre d’acteurs économiques privés. Fin 2020, l’encours global de crédits aux entreprises, TPE et professionnels s’élève à 26,2 milliards d’euros.

La Banque Postale a joué un rôle de soutien auprès des entreprises lors de la crise sanitaire.  Elle a continué d’accompagner au quotidien ses clients entreprises et mis en œuvre des dispositifs exceptionnels. Plus de 6 000 prêts garantis par l’État (PGE) ont été accordés en 2020, soit plus d’un milliard d’euros. Un dispositif d’affacturage, développé par sa filiale La Banque Postale Leasing & factoring, a permis de faire gagner jusqu’à 45 jours de trésorerie aux entreprises en leur permettant d’être payés dès la prise de commande.


La Banque Postale, avec ses filiales CNP Assurances et LBP AM, poursuit son engagement en 2021 aux côtés des pouvoirs publics en participant au dispositif de Prêt Participatif Relance (PPR). Ce nouvel outil permettra aux PME et ETI de renforcer leur structure financière et financer leur développement.

De plus, consciente des enjeux climatiques et environnementaux, La Banque Postale soutient les projets de transition écologique des entreprises. En septembre 2020, La Banque Postale a élargi son offre de prêts verts en les rendant accessibles aux entreprises et professionnels (PME-PMI). D’ores et déjà alignés sur les exigences de la taxonomie verte européenne, ces prêts verts bonifiés, permettent aux entreprises d’entreprendre leur transition bas-carbone. L’extension des prêts verts aux entreprises permet de réduire leur empreinte carbone en finançant des projets d’l’immobilier responsable, de traitement de l’eau et des déchets ou de mobilité durable. 

Elargir le périmètre d’activité de la grande clientèle

La Banque Postale souhaite devenir un partenaire bancaire majeur des entreprises françaises, en visant le doublement des clients PME-ETI et en multipliant par 2,5 le volume de flux d’ici à 2025.

Soutenir les actions du tissu associatif

La Banque Postale soutient l’économie sociale et solidaire. Une association sur quatre est cliente de La Banque Postale. Ses conseillers spécialisés en centres d’affaires accompagnent 5 000 des principales associations (fondations, enseignement, associations caritatives ou à vocation sociale) tandis que les associations plus petites sont accueillies dans les bureaux de Poste ou gérées par téléphone à l’Agence Pro. Pendant la crise sanitaire, la solution de l’avance sur subvention proposée par La Banque Postale a permis à de nombreuses associations d’équilibrer leur trésorerie et de pérenniser leurs missions.