Gouvernance

Dès sa création, La Banque Postale a adopté les principes d’une gouvernance conforme aux meilleures pratiques et à son statut d’entreprise publique. Découvrez les instances clés en matière d’orientation, de pilotage et de contrôle de la Banque.

LE CONSEIL DE SURVEILLANCE

Le Conseil de surveillance exerce le contrôle permanent de la gestion de la société par le Directoire. Il délibère sur les grandes orientations stratégiques et s’assure de leur mise en oeuvre.

Le Conseil de surveillance est présidé par le Président-directeur général de La Poste, Philippe Wahl. Il est composé de quinze membres.
Six membres exercent des fonctions de direction au sein du Groupe La Poste, trois sont indépendants et cinq sont élus par les salariés, représentant un tiers du Conseil, conformément aux dispositions de la loi de démocratisation du secteur public.
Enfin, un membre représentant de l’État a été nommé par le décret du 2 octobre 2014. La durée du mandat des membres du Conseil de surveillance est de cinq ans.
Par ailleurs, l’État a nommé un Commissaire du gouvernement auprès de La Banque Postale au titre des missions d’intérêt général qui lui ont été confiées. Le Secrétaire du CUES assiste également aux séances du Conseil.

Le Conseil de surveillance a créé cinq comités spécialisés pour l’assister dans sa mission :
    • le Comité des risques ;
    • le Comité des comptes ;
    • le Comité des nominations ;
    • le Comité des rémunérations ;
    • le Comité stratégique.


Les Membres du conseil de surveillance

Membres exerçant des fonctions au sein du Groupe La Poste :

    • Philippe Wahl, Président du Conseil de surveillance de La Banque Postale, Président-directeur général du Groupe La Poste ;
    • La Poste SA représentée par Philippe Bajou, Secrétaire général du Groupe La Poste et Directeur général adjoint en charge de la transformation ;
    • Yves Brassart, Vice-président du Conseil de surveillance de La Banque Postale, Directeur général adjoint du Groupe La Poste, Directeur des finances et du développement ;
    • Nathalie Collin, Directrice générale adjointe du Groupe La Poste, chargée du numérique et de la communication ;
    • Nicolas Routier, Directeur général adjoint du Groupe La Poste, chargé de la stratégie institutionnelle et de la régulation ;
    • Sophie Renaudie, Directrice du contrôle financier Groupe.

Membres indépendants :
    • Michel Madelain, Vice-Président d'une agence de notation ;
    • Sophie Lombard, Gérante de sociétés ;
    • Emmanuel Rondeau, Consultant.

Membres représentant les salariés :
    • Thierry Freslon, Président de l’AVEA, association du Groupe La Poste, parrainé par la CFDT ;
    • Jean-Pierre Hakizimana, Responsable expertise métiers à la direction des opérations, parrainé par la CGT ;
    • Steeve Maigne, Responsable qualité Île-de-France, parrainé par SNB/CFE-CGC ;
    • Sabrina Rostaing-Paris, Chef de projets crédits immobiliers à la direction de la banque de détail, parrainée par la CFDT ;
    • Thierry Viarouge, responsable relations interbancaires à la direction des paiements, parrainé par FO.


Membre représentant de l’État :
    • Nathalie Dieryckxvisschers, Chargée de participations à la Direction des services et finances de l’Agence des participations de l’État.

Commissaire du gouvernement : Yves Ulmann.