Enjeux et gouvernance RSE de La Banque Postale

Politique et gouvernance RSE

Le mot de Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale

 

« La Banque Postale poursuit avec force et conviction le développement de la finance responsable pour ses clients, sur tous les territoires. »

Une politique RSE centrée sur les attentes des parties prenantes de la Banque

Depuis 2018, la politique RSE de La Banque Postale est articulée autour de quatre engagements :

  • „„Engagements envers les clients
  • „Engagements envers les collaborateurs
  • Engagements envers la société et les territoires
  • „Engagements envers la planète

Elle est articulée en 13 missions prioritaires, chacune déclinée en projets dédiés et étayée par des indicateurs de suivi et des objectifs qualitatifs ou quantitatifs.

La gouvernance de La Banque Postale en matière de responsabilité sociétale d’entreprise

La gouvernance RSE est assurée par le Comité de Direction Générale ou CDG de la Banque, présidé par le Président du Directoire, qui traite le sujet formellement deux fois par an. Le CDG valide les chantiers retenus, statue sur les grandes orientations stratégiques en matière de RSE et s’assure que les projets proposés permettent de faire de la RSE un facteur de différenciation, de performance et de rentabilité pour La Banque Postale.

En 2018, le CDG a ainsi pu, entre autres, entériner la nouvelle articulation de la stratégie RSE de la Banque autour de ses parties prenantes majeures, confirmer la nouvelle enveloppe financière du Fonds Carbone interne, valider l’objectif de neutralité carbone de la Banque, financée via le Fonds Carbone interne, et faire le point sur les avancées du plan d’action proposé suite aux résultats des exercices de notation extra-financière.