Les engagements de La Banque Postale envers l'environnement

Réduction de l'empreinte environnementale directe

Neutralité carbone atteinte par La Banque Postale

Depuis sa création, La Banque Postale est engagée dans une démarche de maîtrise de l’impact environnemental de ses activités, notamment en mesurant et en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Elle a lancé dès 2015 un « Fonds Carbone », qui consiste en un mécanisme innovant de monétisation interne de son empreinte carbone.

En 4 ans, c’est près d’1 million d’euros qui a été dégagé pour permettre le financement de 46 projets internes visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de la Banque ainsi que 4 projets externes à forte valeur ajoutée environnementale sur le territoire national.

En 2018, La Banque Postale a franchi une nouvelle étape dans sa politique de lutte contre le changement climatique en étant l’une des toutes premières banques au monde à annoncer la neutralité carbone sur l’ensemble de son périmètre opérationnel, lequel inclut ses 16 filiales consolidées et prend en compte les déplacements professionnels et domicile-lieu de travail de ses collaborateurs.

La Banque Postale, un acteur bancaire en faveur de la finance responsable

A l’occasion de la 3ème édition des Assises de la banque citoyenne, La Banque Postale réaffirme ses engagements pris pour une finance responsable : émission d’un Green bond et d’un Social bond (courant 2019), accompagnement des clients dans leurs démarches de rénovation énergétique ou encore développement de solutions de financement verts.

Signature d’un accord-cadre entre La Banque Postale et La Banque européenne d’investissement pour favoriser le développement des énergies renouvelables

Banque et citoyenne, La Banque Postale vient de signer un accord cadre avec La Banque européenne d’investissement pour le développement des énergies renouvelables (centrales photovoltaïques, éoliennes) en France. Avec cet accord, La Banque Postale renforce ainsi son rôle d’acteur incontournable du financement de la transition énergétique des territoires.

Des efforts renforcés pour la transition énergétique

Consciente que l’empreinte carbone passe aussi indirectement par ses produits et services, La Banque Postale s’est également engagée dans l’initiative « Science Based Targets » qui vise à faire certifier sa trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre, conformément avec les objectifs de l’accord de Paris signé à l’occasion de la COP 21. Cette trajectoire sera fixée avec d’autant plus d’ambition qu’historiquement, La Banque Postale s’est toujours abstenue de financer ou d’investir dans les activités les plus impactantes pour le climat, comme le charbon ou les énergies fossiles non conventionnelles.

A contrario, lorsqu’elle finance des projets de développement de l’énergie, ce sont uniquement des projets d’énergies renouvelables qui sont retenus. Un engagement qui fait sens, à l’aune de la COP 24 de Katowice en Pologne.

Notation extra-financière

L’agence de notation extra-financière ISS-Oekom, a attribué un B- à La Banque Postale, qui devient la deuxième banque au monde à obtenir cette note d’excellence. Une vraie source de fierté pour les équipes de la Banque qui font vivre la RSE – Responsabilité sociétale de l'entreprise – au quotidien.

La performance RSE est évaluée par ISS-Oekom au regard d'une centaine d'indicateurs environnementaux et sociaux. La Banque Postale est particulièrement distinguée pour :

  • Son volet social et ressources humaines
  • Ses engagements et actions en faveur de l'accessibilité financière
  • Son implication en matière de gestion d'actifs responsable
  • Sa gamme de produits à forte valeur ajoutée sociale et la qualité de ses offres "gamme verte" en faveur de la transition énergétique