Regards citoyens

« Nous voulons propulser l’économie sociale et solidaire vers l’ère du numérique. »
Maroin et Thomas
ont obtenu le prix « Coup de cœur » de La Banque Postale sur KissKissBankBank pour leur projet HumaniTech, après avoir remporté la Social Cup en 2015 !
Pour la petite histoire : La Banque Postale vient de renouveler son partenariat, signé dès 2011, avec KissKissBankBank, leader français du financement participatif, et avec Hellomerci signé en 2013. Ces solutions de financement participatif offrent une alternative à des besoins que l’offre bancaire « classique » ne couvre pas. Depuis 2015, elles sont proposées sur le site Internet de La Banque Postale, qui sélectionne en outre des projets « Coup de cœur », comme le projet HumaniTech de Maroin Al-Dandachi et Thomas Cassar, qu’elle soumet ensuite à un vote sur sa page Facebook. Par ce biais, la Banque a apporté un appui financier à près de 80 projets.
Et pour la troisième année consécutive, La Banque Postale a porté avec MakeSense et KissKissBankBank, ses partenaires fondateurs, la Social Cup, coupe de France de l’entrepreneuriat social étudiant, celle-là même remportée par nos deux étudiants lillois pour HumaniTech. Cette compétition permet d’aider les étudiants les plus motivés à créer leur entreprise sociale pour répondre à des causes telles que l’éducation, la santé, l’environnement, l’alimentation, etc. Plus de 120 dossiers de création d’entreprise ont été déposés en 2016.

« L’alliance entre sphère économique et sphère sociale offre aux ménages en difficulté un levier de rétablissement financier. »
Jean-Louis Kiehl
est Président du réseau CRESUS. C’est l’un des leviers de l’action sociale en France. Il a créé la première association CRESUS en 1992, en Alsace. Le réseau CRESUS est attaché à La Banque Postale depuis quelques années maintenant. En effet, dès le lancement de son offre de crédit à la consommation en 2011, La Banque Postale a fait le choix de la prévention, en proposant à ses clients en difficulté la possibilité d’être accompagnés par CRESUS. Le premier niveau de prise en charge des clients fragilisés est assuré par le pôle accompagnement de La Banque Postale Financement, qui a notamment mis en place un point budgétaire annuel, au-delà du point triennal recommandé par la loi Lagarde. Le partenariat entre la Banque et CRESUS s’est élargi en 2013, dans le cadre du lancement de L’Appui, plateforme téléphonique d’accompagnement budgétaire de La Banque Postale. Les clients de la Banque en situation de malendettement peuvent aussi bénéficier de l’expertise et de l’accompagnement de CRESUS pour rétablir leur situation. Reconnue d’utilité publique, cette association, spécialisée dans l’accompagnement budgétaire et financier, est un acteur-clé du parcours des clients de La Banque Postale. 

« Apporter un cadre aux jeunes qui n’en ont pas, c’est leur donner plus de chance de réussir. »
Agathe Fourment
, collaboratrice de la Direction des opérations de La Banque Postale, anime bénévolement un atelier d’éducation budgétaire depuis 2 ans. Comment s’est-elle engagée dans cette action d’entraide ? Par le programme de bénévolat de compétences de La Banque Postale et du réseau La Poste. L’objectif de ce programme est de construire une dynamique contre l’exclusion bancaire et pour l’accès à l’emploi. Depuis son lancement en 2014, près de 600 collaborateurs de la Banque se sont portés volontaires sur différentes missions à vocation pédagogique. En 2016, près de 80 nouveaux collaborateurs ont été formés à l’animation d’ateliers d’éducation budgétaire, organisés à l’intention de jeunes dans les Missions locales mais également auprès d’associations partenaires du réseau La Poste comme FACE ou les PIMM’s. En partenariat avec l’association « Entreprendre pour apprendre », une vingtaine de collaborateurs contribuent au rapprochement de l’école et de l’entreprise, et à la valorisation des compétences entrepreneuriales des jeunes. Ils soutiennent les projets de création de mini-entreprises en collèges ou en lycées. En lien avec le site pédagogique « La finance pour tous », une vingtaine de collaborateurs accompagnent également une classe de terminale (académie de Créteil) dans un exercice de business plan.

« Nous avons trouvé un mode de financement innovant pour étendre notre croissance hors frontières. »
Michel Sasportas
, Directeur général de Danem, entreprise de l’IT, a obtenu un prêt participatif pour embaucher grâce à une solution originale et innovante de crédit aux PME : WeShareBonds. Cette plateforme de financement participatif est soutenue par La Banque Postale. Elle souhaite en effet accompagner les PME françaises sur l’ensemble de leurs projets de financement et de développement. WeShareBonds, nouvel acteur du financement participatif, offre une solution de crédit obligataire complémentaire au crédit bancaire, sans garantie ni caution personnelle du dirigeant. La Banque Postale soutient cette initiative en investissant dans le capital de WeShareBonds, et également en participant indirectement au financement des PME sélectionnées, par l’intermédiaire des fonds de crédit de la plateforme ouverts aux clients institutionnels et professionnels. La Banque Postale et WeShareBonds ont aussi constitué une équipe commune pour développer, à l’intention des professionnels et des PME, des offres innovantes de financement obligataire et de crédit bancaire.