UN AVENIR CONSTRUIT AVEC LES COLLABORATEURS

Engagée dans une dynamique de transformation pour construire ce qu’elle sera demain – une banque 100 % omnicanale centrée sur l’excellence opérationnelle au service de ses clients –, La Banque Postale poursuit le développement du niveau de compétences et de responsabilisation de ses équipes. Elle crée de nouveaux métiers qui répondront aux attentes de ses clients, des métiers d’avenir pour chacune et chacun de ses collaborateurs, tous acteurs et bénéficiaires de cette transformation.

Relever le défi de la transformation

Le secteur bancaire connaît par ailleurs des évolutions sans précédent faisant émerger de nouveaux défis et de nouveaux modèles de distribution. La Direction des ressources humaines de La Banque Postale, des Services financiers et du Réseau accompagne cette transformation : création de nouveaux métiers, construction d’un modèle de développement managérial, organisation des parcours de formation, coordination et dialogue social, respect de la qualité de vie au travail…

Élargir les talents de tous et de chacun

L’École de la Banque et du Réseau (EBR) vise notamment à accompagner la montée en compétences bancaires des équipes du Réseau et à prendre un temps d’avance sur les évolutions de l’écosystème bancaire. Forte de 400 collaborateurs, elle développe une offre de formation modulaire. En 2016, elle a continué d’accompagner la transformation de l’organisation, le développement multicanal et digital de la relation clients, le développement commercial et la mobilité des collaborateurs.
Fortement engagée en faveur de la diversité, La Banque Postale entend faire de la lutte contre toutes les discriminations une priorité pour chacun. En 2016, une formation de sensibilisation des managers au handicap a été mise en œuvre (poste de travail adapté, interprète en langue des signes, télétravail…).

Anticiper les compétences de demain

Pour accompagner l’action de L’École de la Banque et du Réseau, la DRH a lancé une démarche de réflexion prospective : « Compétences 2020 ». Celle-ci analyse l’impact des mutations économiques, technologiques et sociales sur les métiers bancaires, afin d’anticiper les compétences clés de demain et de développer la capacité des équipes à s’adapter aux changements. Avec la création d’un nouveau référentiel de compétences, il s’agit de garantir la maîtrise des savoir-faire nécessaires à une performance croissante de la Banque et du Réseau. 

Evolution professionnelle, bien-être au travail et diversité au cœur du dialogue social

La dynamique de transformation de la Banque a été entérinée par l’accord portant sur la mobilité au sein du Groupe La Banque Postale du 22 mars 2016. Il s’articule autour du développement de l’employabilité des collaborateurs, de l’accompagnement des projets de transformation des organisations et des activités de La Banque Postale, et place la mobilité au cœur de la gestion des carrières des collaborateurs.
L’accord sur le télétravail de La Banque Postale, renouvelé en janvier 2016 pour trois ans, contribue au développement d’une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle. Il assouplit les modalités du précédent accord en permettant aux collaborateurs de recourir au télétravail par journée complète ou demi-journée, avec un maximum de huit jours par mois.
Enfin, La Banque Postale réaffirme en novembre 2016 son engagement citoyen dans un nouvel accord sur la diversité, l’égalité professionnelle et le contrat de génération. Cet accord renforce les garanties de représentation équilibrée des hommes et des femmes, à tous les niveaux de classification, de l’emploi des jeunes et des seniors, avec la transmission intergénérationnelle des compétences.
En parallèle, un accord sur l’insertion des jeunes et l’emploi des seniors a été signé pour le Groupe La Poste.
Attentive à conduire un dialogue social fondé sur la confiance, la transparence et le respect mutuel, La Banque Postale a signé depuis sa création 128 accords collectifs à la Banque et dans les Services financiers.