La Banque Postale et le Centre Français des Fonds et des Fondations signent un partenariat au service des causes d’intérêt général
En cours de chargement

En cours de chargement

La Banque Postale et le Centre Français des Fonds et des Fondations signent un partenariat au service des causes d’intérêt général

Lecture 2 min

Rémy Weber, président du directoire de La Banque Postale, et Benoît Miribel, président du Centre Français des Fonds et des Fondations (CFF), ont signé le 30 janvier 2020 une convention de partenariat pour une durée de 3 ans.

Cette convention marque le souhait de La Banque postale de développer sa coopération avec le CFF, une association créée en 2002 par sept fondations françaises pour promouvoir le développement des fondations en France.

La Banque Postale soutiendra plusieurs programmes du CFF, notamment l’Atelier des Fondations : cet évènement annuel rassemble, à Annecy, plus de 200 représentants de fondations et fonds de dotation. Chaque année, de nouveaux programmes seront ainsi soutenus.

Rémy Weber, à gauche, et Benoît Miribel, à droite, lors de la signature du 30 janvier 2020. (Crédit : La Banque Postale)

Rémy Weber, à gauche, et Benoît Miribel, à droite, lors de la signature du 30 janvier 2020.

Par cette convention, La Banque Postale s’engage à soutenir les actions du CFF en mobilisant ses compétences notamment en matière d’investissement responsable, en apportant l’expertise de sa filiale La Banque Postale Asset Management et en mettant à disposition de moyens et des locaux ainsi qu’une contribution financière. 

Promouvoir le développement des fondations en France

La Banque Postale, qui soutient et accompagne les fondations dans leur développement et leurs missions, réaffirme ainsi son attachement à des valeurs de cohésion sociale, d’ouverture, de solidarité et d’engagement au service de l’intérêt général.

Le CFF regroupe l’ensemble des fondations (qu’elles soient reconnues d’utilité publique, d’entreprise, de coopération scientifique, partenariales, universitaires, sous égide) et fonds de dotation dans toutes leur diversité. A ce titre, il contribue à l’expression, à la représentation et à la promotion d’un secteur philanthropique engagé au service des causes d’intérêt général.

Les chiffres-clés du secteur des fonds et des fondations

  • 10 milliards € de budget cumulé
  • Près de 5 000 acteurs
  • Plus de 130 000 salariés