Les Français optimistes pour la réussite de leurs projets, selon l’Observatoire des projets des Français 2019

22 OCTOBRE 2019

 

En partenariat avec le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (CRÉDOC), La Banque Postale publie le deuxième Observatoire des projets des Français. Malgré un contexte jugé moins favorable qu’en 2018, les Français sont toujours aussi nombreux (64%) à envisager des projets dans les cinq prochaines années (engagement associatif, déménagement ou investissement immobilier).

A la demande de la Banque Postale, le Crédoc a mis en place en 2018 un Observatoire des projets des Français. Pour sa deuxième vague, l’étude révèle un contexte perçu a priori comme moins favorable aux projets que l’année 2018. Mais au niveau individuel, les Français sont toujours aussi nombreux à envisager des projets à l’horizon de 5 ans (64%) et même légèrement plus nombreux à envisager plusieurs projets. L’engagement (associatif, local…) arrive en tête des projets les plus partagés par les Français : 29% l’envisagent à l’horizon des cinq prochaines années. Un projet suivi de près par le souhait de déménager puis par celui d’acquérir un logement (respectivement 27 et 26% des Français).

Le projet immobilier est le projet qui compte le plus

S’engager, déménager ou acheter un logement arrivent en tête des projets. 26% des Français envisagent d’acheter un logement (résidence principale ou secondaire) à l’horizon des cinq prochaines années et 83% des Français qui portent un projet immobilier déclarent que ce projet compte « beaucoup » pour eux. Parmi tous les projets envisagés, c’est le projet qui compte le plus. 

L’environnement passe devant le chômage dans les préoccupations des Français

En 2019, dans un contexte économique favorable et alors que les alertes sur le réchauffement climatique et la biodiversité se multiplient, les Français se préoccupent de manière inédite des questions environnementales. Parmi 11 sujets de préoccupations proposés (voir l’étude), 26% des Français déclarent que la dégradation de l’environnement figure parmi leurs deux préoccupations principales. Il s’agit du taux le plus haut depuis près de 30 ans que le CRÉDOC suit cet indicateur.

Face cette urgence écologique, les Français attendent beaucoup des pouvoirs publics : 6 sur 10 estiment par exemple que les collectivités locales n’agissent pas assez pour l’environnement.

Les chiffres principaux de l’Observatoire des projets des Français :

  • 64% des Français envisagent un projet dans les cinq prochaines années
  • 85% pensent qu’ils le mèneront à bien
  • 29%  des Français envisagent de s’engager dans un projet associatif à l’horizon des cinq prochaines années
  • 26% des Français envisagent d’acheter un logement avant 2024
  • 26% des Français déclarent que la dégradation de l’environnement figure parmi leurs deux préoccupations principales
  • 43% des Français pensent que c’est une bonne période pour se lancer dans un projet (-14 points)