Les Assises de la banque citoyenne 2019

Programme, intervenants, thèmes abordés : découvrez toutes les informations relatives aux Assises de la banque citoyenne 2019.

INCLUSION ET COHÉSION SOCIALE

La Banque Postale et La Poste poursuivent leurs actions pour favoriser l’inclusion sociale, numérique et bancaire

Fidèle aux engagements pris lors de ses premières Assises de la Banque Citoyenne, un dispositif national en faveur de l’inclusion sociale, numérique et bancaire est déployé dans 300 bureaux de poste en 2019, permettant la détection des personnes en difficulté avec les usages numériques et un accompagnement adapté à leurs besoins, dans les bureaux, et en dehors à travers le réseau des associations partenaires.

L’inclusion numérique, un enjeu de société

La Banque Postale est la seule banque en France à porter une mission de service public d’accessibilité bancaire. Aujourd’hui dans un monde de plus en plus digital où les usages des clients changent, la lutte contre l'exclusion bancaire est désormais liée à l’inclusion numérique. L’exclusion numérique est en effet un phénomène de masse pour plus de 5 millions de citoyens qui cumulent précarité sociale et numérique. Alors que le numérique devrait être un levier d’inclusion, c’est pour des millions de personnes un facteur d’exclusion.

Par ailleurs, 50 % des clients de La Banque Postale en zone prioritaire, déclarent ne pas être en capacité de réaliser seuls leurs démarches en ligne. Difficultés d’accès liées au coût des équipements, au manque de compétences numériques, à la méconnaissance des opportunités qu’internet peut offrir, aux peurs et démotivations face aux nouvelles technologies… Les freins sont nombreux pour les plus fragiles.

Voilà pourquoi, après avoir mené plusieurs expérimentations en territoire, un dispositif national en faveur de l’inclusion sociale, numérique et bancaire est déployé dans 300 bureaux de poste sur l’ensemble du territoire, y compris dans les départements d’outre-mer, en 2019.

Au sein des 300 premiers bureaux de poste concernés par ce déploiement, les médiateurs proposeront aux clients un diagnostic pour établir leur niveau d’aisance avec le numérique. En fonction du degré d’exclusion numérique, les clients qui le souhaitent pourront bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour se familiariser avec les automates ou les applications et services en ligne de La Banque Postale et de La Poste.

Pour accompagner la mise en place de ce dispositif, un plan de formation a été mis en place pour les postiers et pour les médiateurs, afin de les aider à se familiariser avec le digital et à maitriser les offres du Groupe. De leur côté, les médiateurs ont par ailleurs été formés à Paris sur les services bancaires en ligne de La Banque Postale.

L’accessibilité bancaire concerne près de 1,5 million de personnes en France, soit 5 millions de personnes avec leurs familles. La Banque Postale, dans le cadre de sa mission de service public d’accessibilité bancaire, leur offre avec son Livret A des services bancaires essentiels pour pouvoir vivre et travailler.

Les 3es Assises de la Banque citoyenne rappellent le rôle essentiel du Livret A d’accessibilité bancaire dans l’inclusion sociale. Les exclus de la bancarisation représentent en France 1,5 million de personnes soit 5 millions avec leurs familles. Une bonne part d’entre eux disposent de faibles revenus, sont privés de domicile, d’accès à internet et ne maîtrisent pas suffisament la langue française ou l’écrit. Leur exclusion bancaire témoigne d’une grande vulnérabilité.

Beaucoup d’autres n’ont pas de compte courant à cause de difficultés d’accès diverses : tarifs trop élevés, démarches administratives trop complexes, services trop digitalisés... Ce sont des retraités à très faibles revenus, des travailleurs pauvres, des adultes en situation d’illétrisme ou d’analphabétisation... Pour eux, le Livret A d’accessibilité bancaire de La Banque Postale est irremplaçable. Il leur garantit un accès universel et gratuit à des services bancaires essentiels : carte de retrait gratuite, RIB, domiciliation des prestations sociales, dépôts et retraits d’espèces...

En effet, les exclus bancaires, souvent exclus numériques, privilégient les espèces. Et ils préfèrent aller au guichet où ils peuvent être accompagnés pour faire des opérations. Autant dire qu’ils trouvent à La Banque Postale, avec plus de 17 000 points de contact, ce dont ils ont besoin : la proximité, l’accompagnement humain et l’aide de nombreuses associations partenaires.