Transition énergétique : une offre innovante en Guadeloupe avec Lendopolis

30 NOVEMBRE 2018

La Banque Postale propose pour la première fois à ses clients d’accompagner la transition énergétique en Guadeloupe : sa filiale Lendopolis lance une opération de financement participatif qui permettra d’installer deux centrales solaires.

Citoyenne et engagée dans le développement des territoires et la transition énergétique, La Banque Postale propose pour la première fois à ses clients patrimoniaux de participer à une opération de financement menée par LENDOPOLIS, la plateforme d’investissement participatif de KissKissBankBank. Le projet soutenu par LENDOPOLIS consiste à développer deux centrales solaires en Guadeloupe à travers une opération de financement participatif locale réservée aux habitants de la Guadeloupe. Ils pourront ainsi investir dans deux projets emblématiques de la transition énergétique dans leur région.

Un projet de développement local

La Banque Postale offre ainsi à ses clients de Guadeloupe la possibilité de favoriser le développement de technologies matures : ces deux projets, lauréats aux appels d’offres de l’État*, offrent une excellente visibilité financière. L’électricité produite bénéficie en effet d’un contrat de rachat par EDF d’une durée de 20 ans. Dans ce contexte, LENDOPOLIS ouvre à la souscription dès ce 27 novembre une enveloppe globale de 500 000 euros.

  • LENDOPOLIS fait partie du Groupe KissKissBankBank & Co, plateforme n°1 du financement participatif en France lancée en 2009. Il a depuis 2017 pour actionnaire unique La Banque Postale

  • Près de 20 millions d’euros ont été collectés sur la plateforme à ce jour, pour plus de 200 projets financés. 8,5 millions d’euros ont d’ores et déjà été remboursés aux prêteurs, dont plus d’un million et demi d’euros en intérêts. Plus de 100 millions d’euros ont été collectés sur les différentes plateformes du groupe KissKissBankBank & Co depuis 2009

Deux centrales opérationnelles rapidement

Les deux centrales devraient entrer en production au deuxième trimestre 2019, leur construction débutant dès cette fin d’année. Les deux projets, qui participeront au développement de panneaux solaires sur l’île, sont les suivants :

  • Le projet solaire de Terre-de-Bas

En remplacement de la centrale éolienne construite en 2004, 9 384 panneaux solaires seront installés sur les 4,4 hectares de l’ancien aérodrome de l’île. La production attendue est de 4 680 MWh/an, soit une consommation d’électricité domestique annuelle de plus de 2 150 habitants. Ce projet permettra de poursuivre l’exploitation d’un site propice à la production d’électricité propre sur une zone déjà équipée et raccordée au réseau de distribution.

  • Le projet solaire de Fonds Caraïbes

15 912  panneaux solaires seront installés sur 6,4 hectares, au pied du parc éolien du même nom pour une production annuelle de 7 960 MWh, soit l’équivalent de la consommation d’électricité domestique de près de 4 000 habitants. Ce second projet vise à densifier l’exploitation d’un site propice à la production d’électricité propre sur une zone déjà équipée et raccordée au réseau de distribution électrique : l’implantation des modules photovoltaïques au sol est en effet prévue sur le site de l’actuelle centrale éolienne de Fonds Caraïbes.

Un exploitant expérimenté

Acteur majeur de la production d’électricité renouvelable en France et en Outre-Mer, QUADRAN sera en charge de l’exploitation des deux sites. Pionnière de la transition énergétique grâce à la complémentarité de ses moyens de production et à la force de son implantation locale, l’entreprise a rejoint, en octobre 2017, le groupe Direct Energie qui a lui-même été intégré par Total au mois de juillet dernier.

  • Qu’est-ce que le financement participatif ?

Le crowdfunding (crowd pour la foule, funding pour le financement) ou financement participatif, permet à des particuliers de se regrouper pour financer un projet ou une entreprise. Ce système de financement s’est développé dans les années 2000 avec l’essor d’Internet et le développement des réseaux sociaux. En France, le financement participatif est un secteur régulé depuis 2014 par les autorités, notamment l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), et reconnu comme utile par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire (MTES), qui a récemment créé un label destiné à en promouvoir l’usage : le label « Financement Participatif pour la Croissance Verte » (FPCV).

  • Pourquoi un financement participatif pour financer ces centrales solaires ?

La Commission de Régulation de l'Énergie (CRE) a décidé, dans le cadre d’un certain nombre d’appels d'offres solaires (CRE4) d’impliquer au maximum les territoires dans la réalisation de projets de production d’énergie renouvelable. L’objectif est d’associer les territoires et leurs habitants à la transition énergétique nationale. Le cahier des charges de l’appel d’offres de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), dont sont issus ces deux projets, intègre ainsi une option qui permet au lauréat d’opter pour « l’engagement à l’investissement participatif ».

L’engagement à l’investissement participatif : il vise à permettre aux citoyens de bien connaître les tenants et aboutissants des projets énergies renouvelables qui vont s’installer à côté de chez eux, et d’en obtenir une partie des retombées économiques. Pour cela, le développeur s’engage à faire financer au moins 40 % des fonds propres de l’installation par une collectivité, par une coopérative, ou directement par les habitants du territoire via une plateforme de financement participatif. Et ce cofinancement doit être trouvé dans le département d’implantation de la centrale, ainsi que ses départements limitrophes. QUADRAN Groupe Direct Energie a fait le choix du financement participatif, en s’associant avec LENDOPOLIS filiale de La Banque Postale.

  • Qui peut investir ?

Pour ces deux projets, la collecte est réservée à tous les citoyens** qui justifient d’une attestation de domicile de moins de trois mois dans le territoire d’un des projets. Tous les résidents de la Guadeloupe sont donc éligibles à cet investissement.

* Projets lauréats d’un appel d’offres "installations avec stockage en zone non interconnectées" (ZNI)

** Investir présente un risque d'illiquidité et de perte partielle ou totale en capital. Vérifiez vos capacités financières avant d'investir.