Parution du Rapport sur le numérique inclusif

06 JUILLET 2018

La Banque Postale, 1ère banque à s’être engagée massivement dans l’inclusion bancaire par le numérique en avril 2017, est particulièrement attentive aux initiatives privées et publiques lancées dans ce domaine. Ses dernières Assises de la banque citoyenne ont fait une large place à ce débat d’actualité.

Le Secrétariat d’état au numérique vient en effet de publier son rapport sur le numérique inclusif. Il est le fruit d’une concertation lancée en décembre 2017 auprès de 150 structures : collectivités territoriales, acteurs de la médiation numérique, opérateurs de service publics, acteurs privés, travailleurs sociaux et associations caritatives.

Ce rapport recense 6 leviers d’action :

  • adopter une démarche collective et convaincre de l’importance de l’inclusion numérique
  • être au service des usagers et aider chaque personne en contact avec des publics à les accompagner et à les faire monter en compétence
  • révéler les lieux de médiation numérique et les aider à se structurer pour leur donner des capacités supplémentaires
  • mieux mobiliser les financements disponibles
  • soutenir la méthode dans tous les territoires
  • mettre en place un événement national dédié à l'inclusion et aux cultures numériques.

Les travaux de réflexion menés lors de l’élaboration du rapport ont abouti à la création d’une plateforme en ligne, pour aider au déploiement de ces leviers d’actions dans les territoires. On y trouve une boite à outils avec des éléments d’orientation à l’échelle nationale ; des éléments de contexte sur les usages numériques des Français ; Des fiches détaillant chaque étape de la mise en place d’une stratégie locale d’inclusion numérique ainsi que des bonnes pratiques déjà instaurées dans les territoires.

Quelques chiffres clés extraits du rapport :

  • 12% des Français ne se connectent jamais à Internet et 20% des internautes ne se sentent pas à l’aise pour l’utiliser ;
  • 40% des Français se disent inquiets à l’idée de devoir réaliser des démarches administratives et fiscales en ligne ;
  • 52% des Français déclarent ne pas profiter assez des opportunités offertes par les technologies dans leur vie quotidienne ;
  • 76% des Français se disent prêts à adopter des nouvelles technologies dont les deux tiers progressivement.